Napoléon 1er : Un héritage français

Nous fêtions le 5 mai 2021, les 200 ans de la mort de Napoléon Bonaparte ! De par son rayonnement culturel et politique, Napoléon reste une figure emblématique de l’Histoire de France. Il est connu dans l’Europe entière et son nom est synonyme de conquête, de réussite. Mais surtout, il représente une époque où la France était puissante dans le Monde ! Nous allons nous intéresser à l'un des héritages les plus importants qu’il nous a laissé : la pièce d'or napoléon !

Du Louis d’or au Napoléon

De nos jours, la pièce de 20 Francs Napoléon évoque en priorité les effigies de Marianne ou de Napoléon III. Pourtant, cette pièce est apparue dès le Consulat de Napoléon après la Révolution Française, comme l'indique notre article précédent. Napoléon crée officiellement cette nouvelle pièce d'or avec l’entrée en vigueur de la loi du 28 mars 1803. Cette loi instaure le 20 Francs Napoléon dont le titre s’élève à 900 millièmes d’or et le poids à 6,45g. Elle introduit également le franc germinal qui correspond à 5 grammes d’argent .

Les pièces Napoléon 1er sont donc frappées de 1803 à 1815, jusqu’au retour de la monarchie de Louis XVIII. Elles portent sur l’avers le visage de Napoléon Bonaparte : « Bonaparte Premier Consul » puis « Napoléon Empereur ».

Premières pièces de Napoléon
Premières pièces de Napoléon

Les pièces Napoléon 1er sont après les Louis d’or les pièces les plus rares car les plus anciennes. Elles ont beaucoup circulé et l’état de ces pièces est souvent peu satisfaisant. C’est pour cela que ce sont de très bonnes pièces d’investissement ! Détenir une pièce de Napoléon 1er, c’est investir sur l’or mais aussi sur la pièce de collection. Il y a fort à parier que la demande va continuer sa croissance et que vous revendrez ces pièces avec une plus-value. Chez Or Expertise, vous pouvez trouver des pièces de Napoléon 1er sous la forme de pièce de 20 Francs et 40 Francs au cours du jour.

Liste des différents Napoléons et leur grammage

La création de la Banque de France

            Le 18 janvier 1800, Napoléon Bonaparte vient juste d’être nommée premier consul. C'est alors qu'il crée la Banque de France. Il se base sur le modèle de la Banque d’Angleterre, dans le but de relancer l’économie après la Révolution française.

            Sa mission principale est l’émission de billet de banque. Elle fournit ainsi d’abord la ville de Paris, avant d’étendre son champ d’action au fur et à mesure. Ses missions secondaires sont de se mettre au service de l’économie du pays et de sa stabilité monétaire. Elle choisit ainsi les différentes stratégies monétaires à adopter.

            En 1946, Charles de Gaulle décide de nationaliser la Banque de France, issue jusque là de capitaux privés. La Banque de France devient membre de l’Eurosystème en 1999. Depuis la création de l'Euro, elle travaille conjointement avec les autres banques centrales au service de la Banque Centrale Européenne.

Le bimétallisme

Le ratio argent-or existait déjà en Mésopotamie. 3000 ans avant JC, il était de 9 mesures d'argent pour 1 mesure d'or. Au VIème siècle avant JC, il passe de 12 pour 1. Napoléon fixe un système de corrélation entre ces deux métaux. Ils servent alors de référence, avec un rapport de 15 pour 1, et ont cours légal. Ce système durera jusqu’à la mise en place de l’étalon or en 1873.

         Toutes les avancés économiques mises en place grâce à Napoléon demeurent encore pour la plupart aujourd’hui. La Banque de France, ou le Napoléon or ont été créé pour restructurer l’économie de notre pays à la sortie de la Révolution. Aujourd’hui on ne paye plus avec des Louis d’or, mais investir dans de l’or physique sous forme de pièces c’est parier à la fois sur le cours de l’or et son rôle de valeur refuge en temps de crise, mais aussi posséder un morceau d’histoire qui était là bien avant vos grands-parents, et qui sera là bien après vous !

Prendre rendez vous !

Partager cet article sur